ENTRE LE CIEL ET LA TERRE
Accompagnement par la Naturopathie à Villeneuve-sur-Lot
 
47300 Villeneuve-sur-Lot
 
Indisponible aujourd'hui
 
05 36 40 42 00

Épuisement, burn-out…si c’était la faute de mes glandes surrénales ?

Stress

4 vues

Vous vous sentez fatigué(e) et pourtant vous dormez (relativement) bien , vous manquez d’énergie et le moindre effort est difficile, vous avez du mal à vous concentrer, votre humeur est changeante et votre libido en berne…et si ça venait de vos surrénales?

Que sont les glandes surrénales ?

Les maitres de la vitalité et des défenses immunitaires

Comme leur nom l’indique, les surrénales ce sont des petites glandes (de la grosseur d’un pouce) qui « coiffent » les reins (« sur-rénales » = au-dessus des reins), de part et d’autre du corps, sous le diaphragme, au fond du ventre. Elles sont constituées en partie de lipides, d’où leur couleur jaune safran.

Elles sont très puissantes malgré leur taille, et leur rôle est aussi important que le rôle de toutes les autres glandes du système endocrinien auxquelles elles sont par ailleurs liées (thyroïde, glandes sexuelles etc.). Elles sont en ébauche dès notre premier mois de vie utérine, c’est dire leur importance !  

Elles produisent 5 hormones vitales pour le bon fonctionnement de notre métabolisme : l’adrénaline et la noradrénaline, le cortisol, l’aldostérone, les hormones sexuelles.  En Médecine Traditionnelle Chinoise et en Ayurveda, les surrénales sont considérées comme le centre énergétique majeur du QI (Énergie Vitale) ou Prana.

Ainsi lorsque nous n’avons plus de cette énergie de vie, nous sommes morts ou quasi-morts c’est-à-dire: épuisés!

Quel est leur rôle dans l’organisme ?

Elles participent à la gestion des stress, des émotions, des inflammations, du taux de sucre dans le sang, des réserves en sodium et potassium, à la tension artérielle et même à sexualité des messieurs (pour les dames, elles sont surtout utiles à la ménopause quand les ovaires sont au repos).

Pourquoi les surrénales s’épuisent ?

A force de grands stress ou des stress chroniques répétés, de soucis permanents non surmontés, les surrénales, comme des pneus, sont « à plat ». Le taux de cortisol étant en permanence élevé (pour lutter contre ces stress), les surrénales travaillent trop. 

L’aldostérone étant aussi trop fabriquée, il va se produire une baisse de potassium dans le sang, qui sera trop éliminé dans les urines, et qui va fatiguer tout le corps, et le cœur en particulier. 

Comment reconnaitre des glandes surrénales fatiguées ou qui ne fonctionnent plus correctement ?

Voici les signes qui traduisent une baisse de l’immunité générale et peuvent conduire au burn-out si les surrénales sont en berne: 

  • Épuisement chronique, fatigue générale inexpliquée
  • Manque d’énergie
  • Émotivité exacerbée
  • Difficulté de concentration
  • Troubles de l’humeur et de la mémoire 
  • Troubles du sommeil
  • A la ménopause notamment : sueurs nocturnes et bouffées de chaleur (car les surrénales remplacent progressivement les ovaires au repos)
  • Faiblesse des reins
  • Addictions au sucre et au sel, qui font grossir
  • Faiblesse d’élimination des toxines
  • Douleurs chroniques
  • Perte de libido
  • Allergies nouvelles
  • Problèmes thyroïdiens
  • Douleurs dorsales (disparaissant au repos et aux massages)  

Comment régénérer - et surtout pas « activer »- les surrénales ?

Il faut savoir que cela va prendre du temps comme tout est lié à l’épuisement chronique de tout l’organisme.

  • Changement des habitudes alimentaires : Augmenter la part de végétaux est essentiel et prioritaire, Ajouter des huiles d’olive et de colza bio pour avoir son quota d’ Omega 3, Augmenter la part de poissons et fruits de mer
  • Arrêt des stimulants (café, alcool, gluten, sucre, produits laitiers) de façon progressive: ils sur-stimulent les surrénales et le jour où la personne arrête tout brusquement, elle tombe comme une mouche et est clouée au lit
  • Utilisation de la phytothérapieLa plupart des plantes adaptogènes conviennent : Panax Ginseng, Rhodiola, Ashwaganda, Reishi (Ganoderma), Astragale un must –attention le totum de la plante), Maca, Cordyceps, etc.; les produits de la ruche aussi  notamment la Gelée Royale et les pollens; les autres plantes : Ortie notamment (bien prendre des plantes riches en principes actifs)
  • Beaucoup de soleil, du repos, de la détente, du bien-être, de la méditation, du sport en plein air 
  • En aromathérapie : HE d'épinette noire ou bleue en friction le soir sur les surrénales ou HE de Ravintsara

Si vous vous êtes reconnu(e) dans ce portrait, n’hésitez pas à consulter votre naturopathe afin qu’il vous accompagne dans la régénération de vos glandes surrénales. Si vous n’en avez pas encore, vous pouvez prendre rendez-vous: je me déplace à domicile et je propose des consultations à distance


Lire les commentaires (0)

Soyez le premier à réagir

Envoyé !

Derniers articles

Les remèdes énergétiques

16 Jan 2023

L’aromathérapie

L’Aromathérapie est une branche de la phytothérapie.
L’aromathérapie signifie « soin par les odeurs » et est basée sur l’utilisation des Huiles Essentielles. Capables d’agir sur le...

La réforme alimentaire, premier pilier de la naturopathie

09 Jan 2023

« La nourriture que vous mangez peut être soit la forme de médecine la plus sûre et la plus puissante. Soit la forme de poison la plus lente ».
 
​ 
L’être humain se nourrit avant tout d’eau et d’a...

Douleurs abdominales et dysbiose: causes et solutions naturelles

09 Jan 2023

L’intestin et son microbiote, organes-clés de notre santé !
Un vieux dicton médical disait que « la mort commence dans le côlon ».
 
Autrement dit, que les personnes qui avaient des gros problèmes ...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par Le Guide des Médecines Douces

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.